Le 10 juin, Maggie De Block, secrétaire d'État à l'Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté, a présenté le premier plan national de lutte contre la pauvreté infantile à la Conférence interministérielle Intégration dans la société. C'est la première fois qu'un plan spécifique visant à combattre la pauvreté chez les enfants et à promouvoir leur bien-être est rédigé dans notre pays, par-delà les frontières des Communautés et des Régions. Les acteurs concernés ont participé eux aussi à la rédaction de ce plan d'action.

Le CPAS de Zottegem a pris l'initiative d'inventorier les actions existantes menées sur son territoire envers les jeunes enfants et leurs parents, de coordonner les initiatives dans leur diversité et de combler les failles existantes dans l'offre de services pour que les transitions soient optimales et, partant, pallier les nouveaux besoins épinglés. Cette approche innovante est fondée sur deux initiatives :

Livre d'évaluation de l'année 2010: année européenne de lutte contre la pauvreté

On entend souvent dire que les Belges ont la belle vie. Le Belge moyen a sa propre maison, dispose de pas mal de temps libre et possède souvent une tirelire bien remplie. Pourtant, nombreux sont ceux qui ne se reconnaissent pas du tout dans cette description. Dans notre pays, 1 citoyen sur 8 vit en effet sous le seuil de pauvreté, et c’est inacceptable.

Les bénéficiaires du revenu d'intégration sociale (RIS) se rendent trop rarement dans le service médical adéquat, révèle la Mutualité chrétienne jeudi dans une étude basée sur leurs données de facturation pour les années 2010 et 2011. Seulement 63% de ces personnes se rendent chez le médecin généraliste au moins une fois par an, alors qu'il s'agit d'un des premiers indicateurs d'une bonne santé.Les personnes consultant régulièrement chez leur médecin généraliste peuvent découvrir plus facilement leurs problèmes de santé.

La secrétaire d'État à l'Intégration sociale et à la Lutte contre la Pauvreté Maggie De Block et le SPP Intégration sociale (SPP IS) ont remis, en compagnie de Son Altesse Royale la Princesse Astrid, le Vème Prix fédéral de la Lutte contre la Pauvreté 2013. Les trois lauréats primés sont:

  • le service Laïque de parainnage pour le Région bruxelloise
  • le CPAS de Péruwelz la Région wallonne
  • et enfin SOCIAL, partenariat des CPAS dans l’arrondissement de Louvain, pour la Région flamande.

Ils reçoivent chacun la somme de 12.500 euros.

Ce prix annuel vise à offrir une reconnaissance aux personnes et aux organisations qui contribuent quotidiennement d’une manière utile et originale à la lutte contre la pauvreté. Ce prix est notre manière de remercier les personnes et les associations qui, au travers de projets innovants, aident les pauvres à sortir de leur situation, les accompagnent dans leur recherche d’emploi et veillent à ce que les enfants ne sombrent pas dans la précarité. De tous les dossiers introduits, trois lauréats ont été sélectionnés ; un par Région.

« Nous devons réunir autant de personnes que possible afin de lutter efficacement contre la pauvreté en général et plus particulièrement contre la pauvreté des familles, des parents et des enfants. Dans ce contexte, l’échange de bonnes pratiques et la sensibilisation des jeunes et des enfants sont pour moi de prime importance » déclare Maggie De Block, secrétaire d'État à l’Intégration sociale et à la Lutte contre la Pauvreté.

À l'occasion de la rentrée scolaire, nous aimerions te rappeler quelques petites infos intéressantes sur le lien entre enseignement et pauvreté.

Savais-tu..