La pauvreté des enfants est un problème plus grand que tu crois

Près de 1 enfant sur 5 en Belgique vit dans la pauvreté ou court le risque d’y être confronté. Et ce nombre s’accroît chaque année. Ainsi, entre 2008 et 2011, 38 000 enfants supplémentaires ont été exposés au risque de la pauvreté. Au total, leur nombre s’élève à pas moins de 424 000 !

Les enfants pauvres et leur famille vivent dans des conditions très difficiles. Ils n’ont que très peu d’argent. De ce fait, ils habitent souvent dans un logement malsain. Mais lorsqu’ils tombent malades, ils ne peuvent pas aller chez le médecin parce que c’est trop cher. Les enfants ne peuvent pas fréquenter un club de sport ou un mouvement de jeunesse parce que les parents ne peuvent pas payer la cotisation ou la tenue obligatoire. Au début de l’année scolaire, ils n’ont pas de nouveau cartable ou sac à dos, et ne pourront pas aller en voyage scolaire, faute de moyens. Souvent ces enfants sont montrés du doigt, exclus, discriminés.

De nombreuses raisons différentes expliquent la pauvreté qui touche indistinctement les hommes, les femmes et les enfants, de toutes les couleurs de peau, de toutes les nationalités. Certaines familles connaissent la pauvreté depuis très longtemps. Mais il arrive que l’on se retrouve très vite dans le besoin. Les personnes qui vivent bien aujourd’hui peuvent rencontrer demain de graves difficultés parce que l’entreprise de papa fait faillite, maman est licenciée, les parents divorcent, le traitement d’une maladie grave soudaine coûte beaucoup d’argent, etc.

Un plan contre la pauvreté des enfants

Les enfants sont les adultes de demain. Mais ils comptent également aujourd'hui.  C'est pourquoi les ministres de tous les gouvernements belges ont élaboré un plan destiné à améliorer la situation et le bien-être des enfants et leurs parents.  

Dans ce plan, les ministres ont écrit les objectifs qu'ils veulent atteindre en 2014. C'est une sorte de carte que les ministres emploient pour indiquer le sens de leurs actions. 

Cette carte concerne naturellement les enfants et les jeunes surtout. C'est pour cela que le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la Pauvreté a tenu à créer une version de ce plan spécifiquement pour eux. Avec l'aide d'un groupe de jeunes, le secrétaire d'Etat a sélectionné quelques actions en guise d'exemple. Des actions visant, par exemple, une crèche de qualité à prix abordable, un renforcement des contacts entre les parents et les enfants, le droit à l'information, le droit à un meilleur revenu et bien davantage encore. Cette version du plan d'action vise l'information des enfants et des jeunes à propos de ce que font les ministres.  Vous pouvez télécharger le plan ci-dessous.

Jetez également un œil sur le baromètre de la pauvreté et le manuel qui s'y rapporte. Le baromètre de la pauvreté fournit davantage d'explications à propos des différentes formes sous lesquelles la pauvreté se manifeste : revenu, santé, habitation, alimentation... Le plan, le baromètre de la pauvreté et le manuel vous donnent un très bel exemple de la pauvreté en Belgique.